28 janvier 2009

Lignes de fractures

.Après le Nouvel An, il avait été décidé que nous partirions quelques jours en voyage. Je m'étais jurée de ne pas repartir en vacances avec des Chinois suite à mon pénible périple en Mongolie intérieure, mais cette fois, G. m'avait convaincue de partir : il avait d'abord envisagé la Thaïlande, mais avait jugé cela un peu trop risqué compte tenu des circonstances politiques. Je n'étais pas convaincue que ce soit très dangereux et je brûlais d'envie d'y aller, mais dans la mesure où il m'invitait, je n'osai pas insister de peur d'avoir... [Lire la suite]
Posté par MaRong à 19:18 - Commentaires [15] - Permalien [#]

25 janvier 2009

De l'interprétation abusive de chacun de mes gestes

. Il y a quelque choses d'extrêmement fatiguant à fréquenter des personnes issues d'une autre culture..Lors de mes premiers échanges scolaires à l'étranger, on nous répétait que nous étions "les ambassadeurs de notre pays" sitôt que nous mettions les pieds hors de nos frontières. Chanter à tue-tête dans la rue, taguer les murs, se moquer des passants, c'était honteux pour nous, mais aussi pour notre Nation entière. A l'époque, j'avais plutôt l'impression que les passants locaux se seraient dit que si nous mâchions du... [Lire la suite]
Posté par MaRong à 21:00 - Commentaires [4] - Permalien [#]
19 janvier 2009

De l'habitude

Il n'y a pas de mot pour dire "Entracte" en chinois. Quand la salle s'est allumée à la fin du premier acte de Roméo et Juliette et qu'une voix à annoncé "20 minutes de repos", les 2000 spectateurs du Grand Théatre national ont éclaté de rire. Au cinéma, au théatre, ou à l'opéra, on n'a jamais besoin de "se reposer" au bout d'une heure, ici. . C'est drôle, il y a des choses dont on n'a pas conscience d'avoir l'habitude. . . .
Posté par MaRong à 07:33 - Commentaires [4] - Permalien [#]
04 janvier 2009

Le bon outil - un bel après-midi d'hiver - du Pu'Er pour ma gorge

. L'avantage de Noël est qu'on peut en profiter aussi pour offrir de belles choses à des gens qu'on aime et à qui on n'ose pas faire de cadeaux sans prétexte.J'avais ramené depuis longtemps un paquet de thé noir dont je raffole, aromatisé à la framboise, la rose et à la noix de coco de la Compagnie anglaise des thés pour le partager avec une très jolie experte en thés chinois qui officie depuis peu dans son propre magasin. J'ai profité de ce prétexte pour m'offrir une théière Yixing (dont je vous parlerai certainement plus tard)... [Lire la suite]
Posté par MaRong à 21:16 - Commentaires [12] - Permalien [#]