Je ne suis pas très satisfaite par les photographies postées sur ce blog. A force de me balader sur de beaux blogs bien bâtis, je trouve de plus en plus de défauts à celui-ci. Je mets déjà beaucoup de mauvaise volonté à les prendre et à les poster, mais voilà que l'ordinateur s'évertue à ne surtout pas les mettre en valeur.
J'ai notamment été horrifiée de voir ce que donnait l'album "ça se mange" lorsqu'on le visionne en diaporama. J'étais déjà frustrée de ne pas pouvoir poster de commentaires sur les photos, mais découvrir que les titres sont rongés et s'affichent en blanc sur fond blanc, ç'en était trop.

De si beaux fruits et légumes, gâteaux, insectes, que j'ai pris la peine de goûter, de cuisiner, de déguster... je suis envahie d'une grande fatigue en voyant le peu de cas qui est fait des mes activités culinaires.
Alors veuillez accueillir ici, avec honneur, et comme il se doit : le radis noir chinois.


radis_noir__2

Enfin, disons une sorte de radis noir. Je suis sure qu'on peut aussi le mettre dans la catégorie des navets. Mais où est la frontière entre le radis et le navet, c'est là que la question se corse. Et je ne parle même pas de betterave.

radis_noir

A propos de radis noir, il fallait quand même que je vous confesse une chose : j'ai pris un cours de cuisine.
Japonaise.
Enfin, à vrai dire, coréenne, mais dans le but caché d'apprendre à faire un plat japonais. Première d'une longue liste de traitrises à la Chine et qui me permettent de vivre tellement plus sereinement...

Makis au radis noir, pour une grosse mangeuse pendant 2 jours :

arm_e_de_makis_p

- 2 mesures de riz rond à sushi cuit à point avec un "rice cooker"
- vinaigre de riz clair, aromatisé ou non
- radis noir, carottes, thon au naturel et tout ce qui vous passe sous la main
- feuille de nori de bonne qualité

Après avoir fait cuire le riz sans sel, laissez-le refroidir dans un saladier. Arrosez d'une grande lichette de vinaigre blanc et touillez pour éviter que le riz "collant" ne prenne son rôle trop à cœur. Faites revenir à la poêle les radis noir et les carottes après les avoir découpés en bâtonnets.
Étalez tendrement le riz sur la moitié sud de la feuille de nori. Disposez à la queue-leu-leu les légumes et la garniture en bas de la zone de riz. Mouillez le haut de la feuille de nori avec de l'eau fraiche. Roulez doucement en partant du bas à l'aide du support en bambou.
Couper en rondelles épaisses avec un couteau mouillé et bien aiguisé.

Dégustez nature ou trempé dans de la sauce soja au wasabi, de préférence accompagné de gingembre mariné.

Maki panier_vapeur nori_p weiduomei

Le surplus de riz et de farce m'a aussi permis de faire un onigiri géant et deux croquettes aux oeufs, pour pousser la traitrise à son paroxysme.

bento_maki

Bento de demain : purée de courge façon papa/maki carotte-radis-thon du Guangdong/Mini boite de sauce soja et wasabi/Quartiers d'orange/Biscuits Weiduomei

Promis, un jour, je montrerai un plat chinois.